Toothpick Surfboard

Quand je me suis lancé dans la construction de planches vintage en bois, c'était pour construire ce genre de planche : les Toothpicks ( ou cure-dent en français)

Etant un surfeur de grandes planches, (10 pieds et plus) et un puriste dans l'âme, j'ai voulu remonter à la source, comprendre, chercher, vivre ou au moins essayer de vivre ce qu'ont vécu nos anciens, nos pères avant nous. Inspiré des planches de Tom Blake, Bill Wallace, ces shapes remontent aux années 1930 environ. On passe à ce moment là, des planches en bois pleines, aux planches creuses. une vraie révolution, les planches passèrent d'un poids de 40 kg et plus à moins de 20kg, vous imaginez ? En plus de ça la flottabilité des planches fut décuplée ! On vivait une vraie révolution de la glisse. La glisse sur les vagues devenait accessible.

A cette époque les planches étaient très grandes, 10 pieds (3 mètres) grand minimum.

Construire ce genre de planches est un véritable voyage dans le passé.

Surfer ce genre de planche est un véritable voyage à bord de la machine à remonter le temps. Croyez-en mon expérience !

Ces planches n'ont pas de dérives, elles sont longues (de 10 à 16 pieds), elles flottent au dessus de l'eau, bien plus qu'une planche classique de même taille. Les rails sont droits, angulaires, le scoop est tendu, le dessous de la planche est convexe ( bombé), les planches ne sont pas très larges (autour de 20") par rapport à la longueur mais alors quand vous surfez le plaisir est irréel !

C'est absolument magique , le pintail accroche vraiment bien dans le creux de la vague, la planche slide quand la pente est plus douce, l'accélération est surprenante, la rame avant le take-off est très rapide, vous démarrez sur l'onde de la vague avant le creux, vous placez la planche est là, là, c'est le graal, le plaisir suprême, du surf comme le vivaient les anciens, il y à presque 100 ans, comme au premier temps du surf accessible.

Vous surfez comme..., "les rois du surf"...

Je crois que quand on prend la décision de s'orienter vers ce genre de planches, de ce faire construire ce genre de planche et bien sûr de surfer ce genre de planche, pièce vintage, artistique, unique, que l'on pourrait trouver dans des musées, c'est que l'on a vraiment passé un cap, que l'on est en quête du graal, que l'on est vraiment sorti de la masse.

Vous savez, personnellement, en surfant avec ma toothpick de 12'6 ou ma Tootpick 15'5" j'ai eu le droit à beaucoup d' interrogations ou réflexions de la part d'autres surfeurs : c'est quoi cette planche ? Ca surfe ça ? Tu surfes ta planche à l'envers,( en pensant que l'arrière est l'avant et vis versa) ?

On m'a même demandé : " C'est quoi ton truc, un kayak ? Une pirogue ??

Alors que c'est tout simplement une reproduction des planches du passé, c'est tout simplement la culture. La culture même de l'activité que l'on pratique et que l'on désire tant , le surf ! Surfer une toothpick c'est tout simplement savoir d'où l'on vient.

Toutes ces réflexions, interrogations , il faut les prendre avec le sourire bien évidemment, avec un grand sourire même parce que quand vous partez sur les vagues bien avant tout le monde avec votre planche en bois de 12' ou plus , que vous passez à côté des autres assis sur leurs planches, que vous, vous êtes déjà debout, planche calée sur le rail dans la pente, alors que les autres n'en ont pas encore assez , de pente pour imaginer ramer et engager leur take-off et que vous, vous prenez des vagues de 300 m à pleine vitesse, sur votre planche de 12 pieds ou plus, en slidant ,sans dérive et sans leash ( enfin, ça c'est à vous de voir !), je vous promets que ce que vous vivez, est indescriptible, bien ailleurs, et bien au dessus de ce que l'on pourrait vivre avec une planche traditionnelle ! 

 

 

Mes Toothpicks sont des planches de construction Hollow, de 12'6 x 20"x 4"( 3mètres 80 x 50,8 cm x 10 cm d'épaisseur).

Mes Toothpicks sont construites en Paulownia. La finition la plus adaptée est, à mes yeux, le vernis. Mettre de l'époxy serait une honte, car si l'on reproduit des planches du passé, il faut essayer de reproduire quasiment à l'identique. La décoration pourra se faire en teintant le bois avant la pose du vernis.

Les pièces métalliques seront faites sur mesure en inox bien sûr, polishées pour avoir une belle brillance !

Le bouchon de décompression sera également en inox polishé.

Construire une toothpick est un très long travail d'art, nécessitant réflexion et précision, qui justifiera son tarif.
Le tarif pour une toothpick : 3900€

Pour une taille différente : sur devis